Edito du numéro 99 de généalogie jurassienne

Le mot du président

Depuis ce numéro, le bulletin passe en couleur, une manière d’annoncer les festivités du 30ème
La feuille séparée qui annonçait la prochaine réunion est supprimée et intégrée au bulletin, vous la trouverez en dernière page du bulletin. De plus, tous ceux qui nous ont communiqué une adresse mail valable recevront un rappel quelques jours avant chaque réunion.
De nouvelles rubriques aussi, avec une page fournie par les AAEB ainsi que le Musée de l’Hôtel-Dieu.
Ces modifications ont pour but de rendre le bulletin plus vivant, plus attractif. Mais elles étaient aussi nécessaires, afin de simplifier sa rédaction, son impression ainsi que sa mise sous enveloppe et finalement son expédition.
Il devient en effet de plus en plus difficile de trouver des bénévoles et de se partager le travail. De surcroit le domicile des nouveaux adhérents est rarement proche de l’ancien Evêché de Bâle et, Il faut se rendre à l’évidence, les contacts se font de plus en plus par voie électronique.
Désirant garder le support papier du bulletin qui est le véritable ciment entre tous les membres, l’impression, la mise sous enveloppe et l’expédition ont été confiées à une entreprise externe qui, dorénavant, le fera pour nous.
Je profite ici de lancer un appel aux membres pour nous fournir des articles inédits sur leurs recherches, des photos ou documents anciens afin de remplir notre bulletin avec des articles du cru.
Si nous voulons maintenir et faire vivre le bulletin, votre participation est nécessaire. Et pour cela, l’éloignement n’est plus un handicap, les fichiers peuvent être envoyés par mail sans problème.
En ce mois d’octobre qui est propice à la reprise des activités généalogiques, puisque les jours raccourcissent et se refroidissent, profitez de rédiger un petit texte de vos recherches, d’un ancêtre célèbre ou quelque peu atypique, d’un document intéressant que vous avez trouvé, une anecdote de votre commune, une vieille photo retrouvée, un document ou toute autre chose que vous avez. Si chaque membre trouve, ne serait-ce qu’une photo, il y aura de quoi alimenter des bulletins pour une année ou deux, voire même plus.
Ce qui peut vous paraître insignifiant à vous est inconnu des autres membres. Alors lancez-vous !
Bien sûr, j’attends vos remarques, conseils, coups de gueule, sur cette nouvelle formule du bulletin
En attendant de vous revoir lors de notre prochaine réunion du 17 novembre, dont vous trouverez tous les détails en dernière page de ce bulletin, bonne lecture.
Joël Etique